BOUKACHUK, qu’est-ce que c’est que ce truc ?

C’est un webzine gratuit d’actualité destiné aux jeunes du Nord et du Pas de Calais. C’est un média totalement indépendant, autogéré et autofinancé. Nous ne voulons pas nous limiter aux seuls sujets régionaux ! En effet, nous avons la volonté de mettre en valeur les jeunes nordistes, dans leur activité professionnelle, leurs délires, et parfois leurs faces plus graves (comme la tête que fait ta mère quand elle va démouler un bronze). Et il arrive que les jeunes nordistes quittent la région pas seulement pour aller fumer de la drogue aux Pays-Bas ou se la coller en Belgique. Si, je te jure, ça arrive. Il arrive aussi qu’ils se connectent à Internet et aillent chercher des informations de qualité. La vérité, je t’assure. On est là pour parler d’eux.

L’idée, c’était de parler de notre région, autrement que par les faits divers, les interviews sous-titrées (parce qu’incompréhensibles), les ch’tis de Dany Boon, les reportages misérabilistes sur Roubaix ou la misère sur la Côte d’Opale. 

D’où est venue l’idée ?

La presse quotidienne régionale, c’est notre super grand kif, et on respecte énormément le boulot fourni par les médias locaux, qui sont souvent le premier relai d’information. Le truc, c’est qu’ils s’adressent à des lecteurs un peu plus âgés, surtout dans le Nord… A côté, nous sommes des lecteurs assidus de la « nouvelle scène » journalistique, qui tente une approche différenciée sur des sujets d’actualités. C’est cool, même si c’est souvent l’occasion de vendre de la pub dans tous les sens, parfois au dépens des lecteurs. Ou alors de proposer un accès payant, mais c’est pas notre truc, parce qu’on est pas journalistes (et qu’on arrivera jamais à la cheville d’un Médiapart, d’un Taranis News ou d’un 8e étage)

Nous avons voulu mélanger les thématiques qui nous attiraient, creuser les sujets qui nous titillaient, remuer un peu les feeds Facebook avides de clics et vides de sens (« 10 trucs que font les personnes à succès, la troisième va vraiment vous étonner !)… Bref, on voulu casser un peu les codes sans avoir la prétention d’inventer l’eau tiède, avec la capacité qu’ont les habitants du Nord, d’où qu’ils viennent et où qu’ils aillent, de se moquer de tout le monde et surtout d’eux-mêmes.

BOUKACHUK, qu’est-ce que c’est que ce nom ?

Non, vraiment, tu vois pas ? Ca vient de « bouche à sucre », en ch’timi, pour désigner les amateurs de sucreries. Même si on adore la bouffe, et qu’on en aurait bien fait notre métier si on avait pas un poil d’ours polaire dans la main, ce ne sera pas le seul thème abordé. « BOUKACHUK’ », c’est surtout un clin d’œil à ces personnes qui arrivent à voir le verre à moitié plein, aux épicuriens et à ceux qui gardent toujours une part d’optimisme en eux, même dans les moments les plus sombres.

Si tu souhaites nous dire à quel point tu nous détestes, si tu as appris une bonne blague raciste, sexiste ou homophobe, si tu as toujours adoré les gars de Maubeuge mais détesté les mecs de Boulogne sur Mer, si tu penses qu’on devrait baisser un peu d’un ton et parler de chatons sur ce site, ou si… au contraire… tu souhaites participer à l’aventure, et écrire ici ou proposer tes histoires insolites, n’hésite pas à nous contacter.

S'il vous plaît patienter ...