Métro, boulot, dodo.

Reset.

Recommencer. Se lever à 7h, tous les jours. Pester contre la vieille du dessus qui fait trop de bruit et contre sa saloperie de chien qui raye le parquet avec ses griffes.

Prendre le métro, subir les odeurs de la veille. Se taper une amende pour un ticket pas validé. Râler. Arriver au boulot, saluer mécaniquement ses collègues, supporter cette sonnerie de téléphone horrible, et espérer devenir berger dans les Alpes ou skipper aux Antilles.

Redémarrer l’ordi planté, prier le Dieu machine à café de fournir le mélange énergisant.

Rentrer chez soi, réaliser qu’on doit encore se taper les courses si l’on souhaite manger (et survivre). Songer à tout envoyer bouler, à devenir Youtubeur professionnel, à envahir la Pologne, à emménager dans une grotte sans téléphone ni wifi. Se remettre de ses émotions, regarder pour la millième fois ce film sans intérêt. Sombrer dans le sommeil. Recommencer.

Vous vous reconnaissez dans cette description ?

Heureusement, une entreprise originaire de Boulogne-sur-Mer pourrait bien vous aider à exploser ce cycle infernal de la routine…

La Routine

La Routine, future meilleure amie de ton quotidien

La routine, on a plutôt tendance à la fuir. Au quotidien, on a souvent envie de vivre des choses exceptionnelles, mais on n’a pas forcément les fonds ou le temps disponible… Ni même parfois le goût de se sortir du marasme dans lequel on s’est vautré !

Partant de ce constat, Benoît Robinet, CEO et initiateur du site « La Routine » a eu une idée géniale. En effet, quoi de mieux, pour mettre à mal cette répétition du quotidien, qui peut être franchement pesante… qu’une sortie au resto ? Et, parce que La Routine est peut-être la start up la plus cool du moment, elle vous propose de vous inviter au resto, rien que ça.

« C’est comme un jeu radio ! »

Se faire inviter au restaurant, gratuitement, sans contrepartie

Plus simple comme principe, tu meurs. Chaque jour, vous vous inscrivez sur LaRoutine.fr, qui propose un restaurant mis à l’honneur dans plusieurs villes*. Si vous êtes sélectionné(e), un petit coup de fil à 18h vous annonce que votre soirée va être bousculée… et vous allez manger gratuitement au resto, le soir même ! Par défaut, les invitations sont pour deux personnes, mais il est arrivé que ce soit pour 3, et qu’il y ait plusieurs invitations en jeu sur la même journée. Aucune contrepartie, pas de petite astérisque à lire, de promesse de don d’organe, d’abonnement caché ou de collecte d’informations bancaires avec un contrat caché à la clé. Rien.

Juste ta petite bouille et celle de l’être aimé / de ta meilleure pote / de ton meilleur pote / de la mère de ton meilleur pote, réunis autour d’une bonne table.

Depuis le lancement du site, le 2 février dernier, c’est le succès total. Et tous les indicateurs sont au vert pour la jeune entreprise boulonnaise. Tu m’étonnes !

« On est parti du principe qu’on subit tous une routine, quoi que l’on fasse. Certains arrivent à la bousculer parfois, d’autres ont besoin d’un coup de pouce pour qu’un élément positif s’invite dans leur journée. Pour le restaurant partenaire, il s’agit d’un nouveau mode de communication autour de son établissement.
Chaque jour, un dîner pour deux dans un restaurant de la ville est mis en jeu. Les utilisateurs s’inscrivent en ligne ; ils peuvent le faire entre minuit et 17 h 59. À 18 heures, le gagnant est sélectionné par tirage au sort. Un numéro de téléphone lui est communiqué afin qu’il confirme sa disponibilité et celle de son invité. Nous nous chargeons alors de confirmer la réservation auprès du restaurant.
Chaque jour, un nouveau restaurant. Chaque jour un gagnant (et son invité). »

Il faut dire que Benoît Robinet, à l’origine du projet, n’est pas un newbie. A 34 ans, il a déjà une longue expérience de la restauration, et a pu en découvrir de nombreux aspects, aussi bien opérationnels (commis à 20 ans) que commerciaux. Il est à la tête d’un « noyau dur » de 4 personnes, et la liste devrait rapidement s’allonger.

« On est dans un état d’esprit très positif ! Tout fonctionne sur le bouche-a-oreille. Les restaurateurs investissent de leur savoir-faire. On est bien loin de certains modèles décriés sur Internet. Et, quand les gagnants échangent sur leur expérience, nous ne modifions jamais leur témoignage. Ca garantit une indépendance dans les avis. »

Un échange de bons procédés pour les commerçants et leurs clients

Au final, les restaurateurs bénéficient d’une visibilité hors-norme pour un prix modéré (le coût engendré par les deux menus offerts). Pas d’épée de Damoclès, pas de peur qu’un concurrent mal intentionné laisse un avis négatif sur le restaurant, sans même y mettre les pieds. Tout le monde s’y retrouve, et c’est l’occasion pour beaucoup de sortir gratuitement, en plus de découvrir des établissements qu’ils n’auraient peut-être jamais fréquentés. En gros, les restaurateurs ne paient plus de prestation comme sur LaFourchette.com, et ne flippent plus de se faire basher comme c’est parfois le cas sur Tripadvisor. Car il faut avouer que même si ces plateformes sont généralement fiables, on tombe sur des approximations :

« Un petit resto tendance va tout de suite être visible sur Internet… Alors qu’un établissement plus traditionnel va avoir du mal à cumuler les avis, à cause du fossé générationnel »

La Routine répond à l’un de nos plus vieux fantasmes (non, pas celui-là) : manger au resto gratuitement !

En tout cas, on sait pas pour vous, mais nous, on va croiser les doigts pour être sélectionnés ce soir.

La routine : site web / Facebook

*Plusieurs villes sont disponibles pour l’instant : Lille, Lyon, Paris, Marseille, Toulouse, Nice, Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Rennes, Reims.