Dans la catégorie : « on voudrait bien sauver le monde, mais désolé, on a piscine », on a commencé à réfléchir à des petites solutions, à mettre en place chaque jour et sans trop de douleur, et qu’on pourrait diffuser sur votre webzine nordiste préféré, pour améliorer notre quotidien à tous. Comme on était un peu lourdés sur la question, on a regardé autour de nous, les personnes dont c’est le boulot, et qui pourraient nous apporter un début de solution.
Perrine Dereux, Ethics
Perrine Dereux (Ethics) nous file quelques conseils avisés pour réduire nos déchets de salle de bain
Nous avons rencontré Perrine Dereux, qui a ouvert Ethics, en septembre dernier, une boutique « à tendance zéro déchets » à Lomme. Elle est aussi experte en solutions lavables (couches, lingettes, etc).
Régulièrement, elle va nous exposer ses bons plans pour réduire l’impact de notre activité sur l’environnement. Aujourd’hui, elles nous donne quelques trucs pour prendre soin de soi, tout en respectant l’environnement ! Une relation « win-win » comme dirait les mecs des années 80, devant une présentation Powerpoint du plus bel acabit.

9% de nos déchets proviennent de la salle de bain

Quand on pense aux « déchets », on n’a pas tout de suite en tête l’un des plus gros producteurs de nos maisons : la salle de bain ! En effet, c’est 9% des déchets d’un ménage (soit à peu près 40kg par an par habitant sans compter l’utilisation de couches pour un nouveau né). Autant dire, un sacré paquet de brun par foyer ! 

Comment réduire ses déchets dans la salle de bain :

1. Utiliser des cosmétiques solides ! en vrac si possible ou fabriqués maison quand on peut… Shampoing, déo, dentifrice.. Il existe plusieurs marques françaises dont Lamazuna (vendue en boutique).
2. Utiliser un oriculi à la place des cotons tiges (qui seront interdits d’ici 2020 et qui d’ici là, crèvent nos tympans et créent des otites…). C’est pratique, ça se lave et c’est donc réutilisable !
3. Utiliser des disques démaquillants lavables… bambou, coton, eucalyptus, chanvre, microfibre… ils s’adaptent à l’utilisation de chacun et se lavent +de 4000 fois… C’est 6 fois moins cher que du jetable… la démarche la plus sympa ! Prévoyez-en une vingtaine pour « tourner » et ne pas vous retrouver dépourvue.
4. Pour les femmes, utilisation de protections hygiéniques lavables, que ce soit sous forme de serviettes (coton/chanvre) ou de coupe menstruelle, tout est possible. La coupe se garde 10 ans et présente de très nombreux avantages ! C’est peut-être gore sur le principe, mais ça réduit tous les désagrément des protections traditionnelles.
5. La fleur de douche ! Bambou, microfibre… elle vient remplacer le cadeau fleur de douches plastique qui finit par prendre des champignons à force de ne pas sécher dans la douche, et elle laisse une peau lisse, liiiiiisse.
Bien entendu, ces 5 trucs ne sont qu’une ébauche de solution ! Chacun y va de sa solution perso, comme l’utilisation d’huile de CBD pour réduire un peu la taille de sa pharmacie tout en se servant de méthodes naturelles. En réalité, ces idées sont durables, bonnes pour l’environnement, en plus d’être économiques… !

 

Retrouvez Perrine Dereux dans sa boutique ETHICS, 626 Avenue de Dunkerque à Lomme, et sur Facebook !